Support de communication visuelle : réussir ses supports de communication

188
Support de communication visuelle réussir ses supports de communication

Comme vous vous en doutez certainement, la communication print joue un rôle dans le développement des activités d’une entreprise. C’est d’ailleurs ce qui influence la prise de décision chez les clients et impacte même d’une certaine façon sur l’acte d’achat.

Mettre en place une stratégie de communication visuelle nécessite un certain savoir-faire et ne s’improvise pas, car cette action devra produire des résultats sur une durée. Il y a également de nombreux points à considérer pour réussir votre communication visuelle. Cet article vous les fait découvrir.

Lire également : Campagne de communication : comment procéder ?

Cibler les prospects/clients

La segmentation comprend le regroupement des types d’individus en se référant sur certaines caractéristiques comme par exemple l’âge de la personne, le niveau social, le métier ou le sexe. Vous savez déjà qu’un message adressé à des adolescents n’est pas du tout adapté aux adultes.

Pour la segmentation, la mise en place d’un persona peut vous être d’une grande utilité. Établissez clairement le profil de vos clients si vous voulez optimiser vos chances pour que votre message ait un énorme impact sur eux.

A lire en complément : Comment optimiser votre SEO ?

Cette opération ne consiste pas simplement à imaginer vos prospects. Vous devrez également vous conformer à leurs besoins. Pour ce faire, intéressez-vous à leurs routines, leurs hobbies, leurs désirs

Définir les supports de communication

Le format des supports de communication est établi bien avant leur réalisation. Dans le milieu de la communication, il en existe plusieurs :

  • Lors d’une campagne publicitaire, optez pour les affiches et les signalétiques.
  • Si vous voulez faire passer plus d’informations à propos de votre société, favorisez une brochure, une plaquette commerciale ou si vous préférez un dépliant.
  • Les flyers sont aussi les bienvenus dans les soirées et peuvent servir d’invitations ou de supports promotionnels.
  • Les catalogues de même que les magazines fournissent des renseignements beaucoup plus détaillés et plus directs sur vos produits, services, mais aussi sur les actualités vous concernant.

N’oubliez également pas qu’il existe des cartes de visite, des options de branding d’un local ou voitures ainsi que pleines d’autres alternatives. Toutefois, il faut savoir que tous les supports n’adressent et ne reflètent tous pas le même type de message. Il vous incombe donc de bien faire votre choix si vous voulez obtenir un message expressif et adapté à votre situation ainsi qu’à vos objectifs.

Déterminer le message d’une campagne

Une fois que vous avez déterminé la cible et défini les supports, il faut désormais penser au type de message à véhiculer. Plus vous savez exactement le genre de message à faire passer, plus la phase de la réalisation visuelle sera effectuée avec la plus grande facilité. Cela veut dire donc qu’un visuel est très utile pour faire circuler un message même si les interprétations sont susceptibles de différer.

de communication visuelle réussir ses supports de communication

Le danger le plus visible dans cette communication est que le message que vous diffusez ne soit pas perçu dans son vrai sens ou qu’il soit totalement incompris. Pour minimiser ces risques, posez-vous la question à savoir : comment mon message va-t-il susciter l’attention de ma cible ? Si vous parvenez à y répondre de manière claire, vous pourrez alors passer à la phase de déroulement de votre plan de communication visuelle.

Prendre en compte la charte graphique

L’identité de l’entreprise est également intégrée dans la campagne de communication visuelle. La charte graphique doit impérativement être homogène sur tous vos supports de communication print comme web. Si vous prenez bien le soin de mettre les mêmes couleurs, le même logo, etc. cela optimisera grandement l’efficacité de votre identité visuelle sur votre cible.

L’innovation et l’originalité sont deux attributs plus qu’indispensables mais qui, à eux seuls ne peuvent pas suffire. Vous devrez ainsi avoir certaines connaissances dans l’utilisation de certains logiciels comme par exemple Photoshop. Bien qu’il existe d’autres outils disponibles en ligne, avec diverses options, ayez toujours à l’esprit que chacun de vos visuels reflète en partie votre image de marque.

Un visuel mal conçu laissera paraître l’image d’une société manquant de professionnalisme. Si vous manquez de connaissances concernant les softwares adéquates, il est préférable de faire appel à des graphistes plutôt que de recourir à des outils en ligne.

Afin de satisfaire pleinement les exigences du cahier des charges, vous devrez établir plusieurs maquettes de simulation. Quant à la partie infographie, elle requiert une certaine expertise spécifique ainsi que du temps. Par conséquent, déléguer ce type de tâche à un professionnel est bien plus rentable pour vous.

La forme de distribution

Il existe plusieurs méthodes de distribution mais les différentes démarches ont souvent tendance à prendre beaucoup de temps et de l’énergie. Pour mieux avancer, il faudra se rapprocher de certaines entreprises et essayer de négocier un prix convenable.

  • Si vous prévoyez par exemple des impressions, des brochures ou des cartes de visite sollicitez une imprimerie.
  • Si vous choisissez des affiches publicitaires faites appel à une société d’affichage urbain.
  • S’il s’agit de diffusion dans des journaux, il faut directement contacter les maisons d’édition.

Par contre si vous souhaitez faire la distribution par voie postale, la poste effectue ce genre d’opération pour les entreprises.