Comment analyser le taux d’absentéisme dans une entreprise ?

260
absentéisme dans une entreprise

Afin de prendre les mesures nécessaires pour contrecarrer l’absentéisme dans votre entreprise, vous désirez procéder à l’analyse de son taux. Vous êtes à la bonne adresse. Cet article vous aide à y parvenir.

L’analyse du taux d’absentéisme : Comment y procéder ?

Pour faire une analyse de l’absentéisme pour diminuer son taux, vous pouvez :

A voir aussi : 5 Bonnes raisons de faire appel à des professionnels pour déménager votre piano

Catégoriser les causes d’absentéisme

Ce qui vous permettra de savoir si votre entreprise peut avoir un impact sur l’absentéisme ou non.

Identifier parmi les causes d’absentéisme, celles sur lesquelles votre entreprise peut agir.

Les causes sur lesquelles vous pouvez avoir un impact sont le management, le rapport au travail, les conditions de travail et le travail en lui-même.

Lire également : Quelles sont toutes les finitions possibles chez un imprimeur professionnel ?

Rendre plus efficace votre indicateur en y ajoutant certains critères particuliers.

Ceci est très important si plus de 50 employés travaillent dans votre entreprise. Ces critères spécifiques sont :

  • Le genre
  • La répétition
  • Le temps que dure chaque absence
  • Le motif ou justificatif
  • Le nombre de jours qu’a duré l’absence
  • L’ancienneté
  • L’absentéisme par tranche d’âge.

Plus votre indicateur est fin et plus vous avez la possibilité de mettre des solutions en place afin de lutter contre ce phénomène.

Quelles sont les causes de l’absentéisme ?

L’absentéisme est causé par diverses situations qui sont entre autres :

Le contenu du travail

Avant tout, si vos employés se rendent au travail chaque jour, c’est pour réaliser le travail pour lequel vous les payez. Mais pour que celui-ci soit bien réalisé, il doit être à la portée de l’employé. Ainsi, pour ne pas encourager l’absentéisme, vous devez :

  • Éviter la fixation d’objectifs trop élevés

Ils peuvent décourager le salarié et le pousser à abandonner son poste.

  • La fixation d’objectifs trop faibles

Le salarié peut se sentir dénigré, sous-évalué ou encore mal considéré.

  • Éviter de confier à son personnel, des missions qui ne rentrent pas dans le cadre du développement de l’entreprise.

De mauvaises conditions de travail

Les conditions de travail constituent l’une des principales causes d’absentéisme. Il ne s’agit pas de l’aspect esthétique de votre travail, mais plutôt de l’accès au matériel pour une bonne faisabilité de la tâche à accomplir.

Il peut s’agir par exemple de la fourniture d’un équipement adéquat pour travailler sur un chantier de construction.

En effet, les mauvaises conditions de travail peuvent faire naître un stress chez vos employés. En effet, en se rendant au travail chaque matin, ces derniers pensent aux dangers qu’ils encourront dans la journée sans une protection adéquate. Ce qui crée un stress en eux. Sans oublier la douleur physique qu’ils endurent à travailler sans le matériel nécessaire. En raison de tout ceci, ils préfèrent rester chez eux.

Autres causes d’absentéisme

Certains autres facteurs peuvent être à la base d’une faible implication du salarié dans votre entreprise. Il peut s’agir entre autres :

  • D’un déséquilibre entre vie professionnelle et vie personnelle
  • Une santé psychologique fragile
  • La lassitude d’une tâche répétitive
  • Des relations professionnelles toxiques.

Quelles sont les diverses absences à prendre en compte dans l’analyse de l’absentéisme ?

Les absences à prendre en compte dans le suivi du taux d’absentéisme au sein d’une entreprise diffèrent d’une structure à une autre. Mais certaines sont fréquemment exclues. Il s’agit des congés pour formation, de paternité, de maternité et payés ainsi que les grèves du personnel.

Les absences et arrêts à prendre en compte sont alors :

  • Les congés pour événements familiaux
  • Les congés maladie de courte durée
  • Les maladies professionnelles
  • Les absences non ou mal justifiées
  • Les accidents (de trajet et de travail).