Comment définir des orientations stratégiques ?

21

Pour qu’une entreprise subsiste dans le temps, il est important que ses dirigeants définissent des orientations stratégiques à mettre en œuvre. Toutefois, définir ces orientations n’est pas toujours une chose facile à faire. Il est donc important de suivre certains critères-clés qui permettent de faire cet exercice et de le réussir brillamment. Voici la façon dont on peut définir des orientations stratégiques intéressantes dans le cadre de la gestion d’une entreprise.

Orientation stratégique : en quoi cela consiste ?

Lorsqu’on parle d’orientation stratégique, il s’agit de l’ensemble des décisions qui permettent d’orienter l’avenir d’une entreprise ainsi que la façon dont celle-ci devra répondre aux nombreuses pressions et influences. À cet effet, il faut se poser plusieurs questions : comment satisfaire les besoins des clients tout en répondant aux attentes des parties prenantes ? De quelle façon obtenir et préserver les avantages concurrentiels ? Quelles sont les activités les plus pertinentes à maintenir au sein de l’entreprise et de quelles façons procéder pour en dégager plus de performances ? L’entreprise devra-t-elle seulement se concentrer sur un marché local ou doit-elle s’internationaliser ? À quels objectifs les décisions prises en équipe devront-elles répondre ?

A voir aussi : Comment devenir vétérinaire en Espagne ?

Bien qu’obtenir des réponses à ses préoccupations ne soit pas toujours évident, il est possible d’exploiter trois critères lors de la définition des orientations stratégiques.

Les critères qui rentrent en ligne de compte

Lorsque vous définissez des orientations stratégiques, il existe trois critères dont vous devrez tenir compte. Il s’agit de la pertinence, de l’acceptabilité ainsi que de la faisabilité. Au niveau de la pertinence, vous devrez vous demander si l’orientation stratégique que vous définissez est cohérente avec la situation à laquelle est confrontée l’entreprise ainsi que son équipe de gestion.

A lire aussi : Quelles sont les stratégies de croissance ?

Pour ce qui est de l’acceptabilité, vous devrez vous demander si les résultats qui émaneront de votre orientation stratégique sont suffisants et acceptables. Ceci, en considérant les risques que cette orientation fait prendre aux différentes parties prenantes.

Enfin, le critère de la faisabilité permettra d’évaluer les compétences et les ressources nécessaires pour déployer l’orientation stratégique. Cette évaluation devra également prendre en compte la disponibilité ou non de ces ressources. Ainsi, on pourra classer les orientations stratégiques en deux grandes catégories.

Les deux grandes catégories d’orientations stratégiques

On peut distinguer deux grandes catégories d’orientations stratégiques. Il y a les stratégies de types « génériques » et les stratégies de type « croissance ». Les stratégies de type génériques englobent les stratégies de prix, les stratégies de différenciation, et les stratégies de focalisation.

Vient ensuite la deuxième grande catégorie d’orientation stratégique. Il s’agit de la catégorie des stratégies de type « croissance ». Cette catégorie englobe les stratégies de pénétration de marché, les stratégies de développement de marché, les stratégies de développement de produit ainsi que les stratégies de diversification. Il faut comprendre que cette deuxième catégorie des orientations stratégiques est beaucoup plus tournée vers l’extérieur alors que la première catégorie se focalise mieux sur l’intérieur.

Les orientations stratégiques sont très importantes pour le développement d’une entreprise. Il est essentiel de savoir en prendre de très bonnes, en s’appuyant sur des critères véritablement pertinents tout en considérant l’impact de ces orientations sur l’entreprise.