L’application du management de proximité

10

Dans le milieu professionnel, le confinement a provoqué l’engouement du télétravail. Ce nouveau mode de travail a chamboulé plus d’un. Même avec le temps, certains collaborateurs n’ont pas réussi à s’organiser seuls et d’autres se plaignent de la solitude. C’est là que le manager doit intervenir en appliquant le management de proximité.

La définition du management de proximité

Il est difficile de trouver une définition exacte au “management de proximité”, car chacun a sa propre notion et vision de ce style de management. En tout cas, on peut le définir comme un style organisationnel d’encadrement qui permet d’être le plus proche possible de ses collaborateurs.

A découvrir également : Quelles sont les étapes à suivre pour réaliser un projet ?

Auparavant, on utilisait les termes “superviseurs” ou encore “chefs d’équipe” pour désigner le manager de proximité, mais dans ces expressions, on ressent encore une notion de pouvoir ascendant. Pour appliquer le management de proximité, on dit aussi du manager de proximité, le team leader, le responsable d’équipe ou le responsable d’unité.

Le manager de proximité peut alors avoir sous sa supervision entre deux et vingt personnes. Sa principale mission est d’organiser et de coordonner l’activité de son équipe. Dans tout ceci, il doit s’assurer d’apporter une dimension bienveillante à sa gestion tout en gardant dans un coin de la tête la performance. Alors comment peut-il appliquer cette politique de proximité ?

A découvrir également : Pourquoi chaque entreprise doit avoir son avocat ?

Comment appliquer un management de proximité ?

Pour rester le plus proche de ses collaborateurs, le manager doit privilégier les méthodes focalisées sur la communication et l’échange. Ceci dit :

  • Le management de proximité demande de l’écoute : le manager de proximité doit appliquer une écoute active de ses collaborateurs sans apporter de jugement. Ses collaborateurs se sentiront valorisés et sans même que le manager insiste, ils vont s’impliquer davantage dans leur travail. De par cette écoute active, le manager de proximité pourra également détecter plus facilement le manque de motivation.
  • Le management de proximité autorise le témoignage de la reconnaissance : dans ce style de management, le responsable d’équipe devrait être proche de chacun de ses collaborateurs. Si un collaborateur en particulier a fait de gros efforts, le manager ne paiera rien en lui témoignant sa reconnaissance. Il n’est pas obligé de lui offrir une prime ou un présent, car une simple phrase de reconnaissance suffira pour remotiver le collaborateur et pour lui insuffler de l’engagement.
  • Le management de proximité demande aussi la confiance : oui, vous devez superviser l’équipe, mais ce n’est pas une raison d’être sur leur dos pendant les huit heures de travail. Dans le management de proximité, on privilégie la confiance en laissant votre collaborateur travailler de manière autonome. Il pourra ainsi donner le meilleur de lui-même, ce qui aura un impact sur la performance de l’équipe. Le manager de proximité est plus un coach : il accompagne ses collaborateurs et les aide à trouver des solutions.
  • La communication est le mot maître du management de proximité : Pour faire régner la confiance et pour maintenir la cohésion de l’équipe, le manager de proximité se doit d’organiser des moments d’échanges en individuel et en équipe. Cette communication doit être honnête, transparente et respectueuse. En situation de crise, le manager comme les membres de l’équipe doivent tous mettre de l’eau dans leur vin.