Zoom sur la signalisation réglementaire sur le lieu de travail

16

Sur le lieu de travail, on ne peut écarter les risques professionnels, d’où l’importance de l’installation des panneaux de sécurité et de signalisation. Ces derniers se présentent sous différentes formes et on peut avoir des signalétiques permanentes et des signalétiques occasionnelles. Faisons le point sur ce mode de signalisation sur le lieu de travail.

A lire aussi : La domotique pour améliorer le confort des salariés

La réglementation sur la signalisation sur le lieu de travail

C’est l’arrêté du 4 novembre 1993 du Code du travail qui régit les règles relatives à la signalisation de santé et de sécurité sur le lieu du travail. Dans celui-ci, on note les prescriptions générales quant à la signalisation, les panneaux de signalisation, les signalétiques lumineuses et acoustiques. Tout employeur doit se plier à cette réglementation.

Il y a la norme EN ISO 7010 qui a été mise à jour en 2012 pour l’accompagner dans la mise en place de ces signalétiques. Dans cette norme, on décrit clairement les graphismes et les coloris des pictogrammes pour les panneaux de sécurité. Il ne sera donc pas compliqué pour ses salariés, mais aussi pour le grand public de lire ces panneaux.

Lire également : Pourquoi se lancer dans l'entreprenariat ?

Les grandes lignes de la norme EN ISO 7010

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, la norme EN ISO 7010 définit la réglementation sur les graphismes des panneaux de signalisation sur le lieu de travail. Elle indique également la mise en place de ceux-ci. En effet, les panneaux doivent être placés à une hauteur convenable et à une bonne distance de lecture pour avoir le maximum de visibilité.

Cette réglementation rappelle qu’il faut utiliser des couleurs fluorescentes ou des matières réfléchissantes si les panneaux sont mis dans un endroit qui ne reçoit pas beaucoup de lumière. Même si les panneaux sont assez simplistes et assez clairs dans le message qu’ils diffusent, la norme EN ISO 7010 rappelle qu’il faut former les salariés sur la signification de ces signalétiques.

Les principaux panneaux de sécurité

On distingue différents types de panneaux de sécurité, mais on peut les catégoriser en fonction de leurs couleurs. D’ailleurs, pour la conception de vos panneaux de sécurité, rendez-vous sur ce site.

Comprendre les codes couleurs

La norme EN ISO 7010 distingue quatre couleurs et formes pour différencier le niveau de dangerosité du message communiqué par la signalétique. On a :

  • Le rouge pour indiquer une interdiction, un danger ou un équipement contre l’incendie,
  • Le jaune pour avertir,
  • Le bleu pour une obligation,
  • Le vert pour rappeler le sauvetage, le secours et des éléments sur la sécurité.

Les différents types de pictogrammes

Sur les panneaux rouges, verts, bleus et jaunes, on n’a pas les mêmes petits graphismes. Pour ces pictogrammes, on peut citer :

  • Les pictogrammes de sécurité qui indiquent l’interdiction. Ils se présentent sur un panneau de forme ronde et on trouve un graphisme noir sur un fond blanc. Comme il s’agit d’une interdiction, ce côté « interdit » est rappelé par une bande rouge en oblique. C’est avec ce type de panneau qu’on représente par exemple l’interdiction de fumer ou encore l’interdiction d’entrée aux personnes non autorisées.
  • Les pictogrammes de sécurité qui avertissent. Ceux-ci sont en triangle et ont un fond jaune. Les petits dessins, quant à eux, sont en noir. Parmi les modèles les plus courants, on a la signalétique de danger général qui a un graphisme avec un point d’exclamation.
  • Les pictogrammes de protection individuelle qui comme son nom l’indique rappelle le port d’équipements de protection individuelle afin de réduire le risque d’accident de travail. Ces panneaux de sécurité se présentent sous la forme ronde et ont un fond bleu avec pictogramme blanc. Dans cette catégorie, on a la signalétique de la protection obligatoire pour la vue, la tête ou l’ouïe.
  • Les pictogrammes de sécurité qui sont relatifs à la prévention contre l’incendie. Ceux-ci se présentent sous la forme carrée et le pictogramme en blanc se place sur un fond rouge. La plupart de ces signalétiques expliquent la manière dont il faut réagir ou la procédure à suivre en cas d’incendie.
  • Les pictogrammes qui rappellent la réaction ou la procédure à suivre en cas de catastrophe. Oui, ils sont plus ou moins similaires aux pictogrammes précédents avec des panneaux carrés et des dessins en blanc, mais ils ont tout simplement un fond vert.