Zoom sur les différents types de congé

21

On peut définir le congé comme une permission de s’absenter au travail. Le Code de travail offre à chaque salarié ce droit de congé, mais le saviez-vous ? On distingue différents types de congé. Faisons un zoom sur les principaux types de congé.

A lire également : ParcelsApp : connexion pour le suivi de son colis

Le congé payé

De par son appellation, vous avez un peu compris de quoi il s’agit : c’est un congé pendant lequel vous n’êtes pas présent sur le lieu de travail, mais vous aurez tout de même une rémunération. Tout salarié, peu importe sa catégorie et le poste qu’il occupe, bénéficie de ce droit de congé payé. Il peut avoir deux jours et demi de congé payé par mois de travail effectif.

Le congé sans solde

Pour le congé sans solde, la rémunération n’est pas maintenue pendant la période d’absence du salarié. Vous, salarié, pouvez demander ce type de congé pour diverses raisons qu’elles soient d’ordre personnelle ou professionnelle. Il faut bien présenter un motif valable, car vous ne pouvez pas vous absenter sans accord de votre employeur.

Lire également : Comment faire un previsionnel auto entrepreneur ?

Le congé annuel

Sur l’année, le salarié a également droit à un congé payé de cinq semaines. On ne compte pas dans ce congé les jours fériés et les ponts. Si vous le demandez, votre employeur ne devra pas le refuser, mais il faudra quand même respecter le planning de l’entreprise. Il est évident que l’employeur n’acceptera pas que vous vous absentez sur cinq semaines d’affilée. Pour l’employeur, il n’est pas toujours facile de gérer ces demandes de congé. Pour vous, employeur, adoptez un logiciel de gestion RH d’AGS.

Le congé d’examen

Si vous devez préparer ou passer un examen pour avoir un titre ou un diplôme de l’enseignement technologique homologué, déposez un service RH une demande de congé d’examen. Sachez tout de même que ce ne sont pas tous les salariés qui ont ce droit. Pour avoir ce type de congé, vous devez avoir à votre actif au moins 24 mois d’ancienneté et avoir le titre de salarié dans l’entreprise.

Le congé maladie

Si vous êtes malade et si un certificat médical peut l’attester, vous pouvez demander à votre employeur un congé maladie « ordinaire ». Il faut faire la demande dans les premières 48h d’absence. Le service RH peut également vous demander un avis d’arrêt de travail à la place du certificat médical. Vous pouvez bénéficier du congé maladie que vous soyez stagiaire, salarié temporaire ou salarié titulaire.

Le congé de maternité et de paternité

Pour les femmes, on parle de congé de maternité et celle-ci s’étale sur 16 semaines dont six semaines avant l’accouchement et dix semaines après l’accouchement. Les pères, à la naissance de leur enfant, ont également droit à un congé de paternité de 25 jours calendaires. Que ce soit pour le congé de maternité ou de paternité, le salarié doit informer son employeur à l’avance.