Ce qu’il faut savoir sur les étiquettes à code-barres

1359

Les codes-barres ne sont pas seulement utilisés à la caisse lorsque vous faites vos courses : cette technologie simple, vieille de plusieurs décennies, a gagné en popularité ces dernières années et est désormais l’un des éléments organisationnels les plus utilisés dans toutes les entreprises et tous les secteurs. Que vous soyez un propriétaire d’entreprise cherchant à améliorer le système de gestion de la chaîne d’approvisionnement de votre société en raison de coûts de détention inutilement élevés, ou un administrateur d’hôpital reconnaissant que votre méthode actuelle d’administration des médicaments est dépassée ou inefficace, vous pouvez vous tourner vers les codes-barres, qui sont étonnamment simples à utiliser, faciles à produire et polyvalents dans leurs capacités. Découvrez ce que vous devez savoir sur les étiquettes à code-barres dans cet article.

Quels sont les avantages des codes-barres ?

Les codes-barres sont un meilleur choix que les processus manuels pour tous les besoins de votre entreprise. Certaines entreprises utilisent encore un stylo et du papier (ou n’ont aucun système en place) pour des opérations de back-end cruciales. Ce faisant, elles prennent des risques dans certains des domaines suivants :

A découvrir également : Quels sont les services proposés par le groupe Cibelly à Nice ?

  • Précision : Pour la gestion des stocks et des actifs, les entreprises qui s’appuient sur des processus manuels constatent constamment qu’elles ne sont pas au maximum de leur efficacité et qu’elles perdent de l’argent inutilement. Les feuilles de calcul Excel sont truffées d’erreurs (une faute de frappe pour 300 caractères, contre une pour 36 billions pour les scanners de codes à barres) qui entraînent des réapprovisionnements inutiles, des ruptures de stock et des actifs fantômes (actifs figurant dans le grand livre mais manquants ou inutilisables), ce qui peut réduire les bénéfices. Vous pouvez gérer la logistique avec des étiquettes à code bar pour plus d’efficacité.
  • Lire également : 3 étapes pour investir dans l’immobilier locatif

  • La gestion du temps : Le temps qu’il faut pour effectuer les actifs trimestriels ou de fin d’année en parcourant des feuilles de calcul devrait être consacré à des tâches importantes. Les employés finissent par perdre leur temps à rechercher des actifs fantômes ou zombies, à scruter les étagères à la recherche de stocks mal placés ou à trouver leurs responsables pour annuler manuellement une erreur.
  • Responsabilité : Malheureusement, le vol commis par les employés est une menace réelle pour les biens (tels que les ordinateurs portables) et les stocks. Un système de code-barres ajoute un niveau de responsabilité qu’un système d’enregistrement manuel ne peut égaler.

Les codes-barres conviennent-ils à mon entreprise ?

À ce stade, il est peut-être plus facile de dresser une liste des secteurs qui n’utilisent pas les codes à barres ou qui ne pourraient pas en tirer profit. On les rencontre le plus souvent dans le commerce de détail ou l’entreposage, mais on peut citer d’autres exemples :

  • Hôpitaux : les codes-barres 2D sont un excellent choix pour étiqueter les petites fioles, les médicaments et les paquets avec des informations pertinentes, cruciales pour la sécurité des patients, et peuvent être utilisés de manière originale, par exemple pour suivre les nouveau-nés dans la nurserie.
  • Écoles et universités : Les codes-barres apposés sur les actifs réduisent le temps nécessaire à la réalisation des audits de fin d’année et empêchent l’accumulation d’actifs fantômes.
  • Les institutions financières : Dans le secteur bancaire, des centaines d’articles d’inventaire doivent être comptabilisés, et un système de codes-barres peut rationaliser les commandes et les réceptions, réduisant ainsi les réapprovisionnements inutiles et les radiations coûteuses.
  • Les agences gouvernementales : La gestion des actifs est cruciale pour les organisations dont l’argent pour les actifs dépend de la tenue de registres précis des emplacements et des statuts des actifs.
  • Installations de divertissement : Les entreprises qui ont besoin de beaucoup de stocks en amont (comme Top Golf ou les bowlings) ne peuvent pas se permettre que des stocks disparaissent ou cessent de fonctionner sans avertissement, la satisfaction des clients en prendrait un coup brutal et parfois fatal.
  • Publicité : Utilisez les codes QR pour interagir avec les clients potentiels de manière interactive et inventive, les transporter vers une nouvelle page web, capturer leur localisation ou leur proposer des coupons ou des offres accessibles en les scannant avec leur smartphone.

La technologie des codes-barres est suffisamment souple pour que ses utilisations ne soient limitées qu’aux besoins et à l’imagination des entreprises qui les utilisent. Elle peut être utilisée pour des tâches aussi élémentaires que le suivi des mouvements de stocks, de leur origine en tant que matières premières à un produit fini, ou pour suivre la productivité des employés à l’aide d’indicateurs clés de performance.

Maintenant que la conception, l’impression et l’application de codes-barres via des imprimantes d’étiquettes sont plus faciles que jamais, les entreprises qui adoptent cette technologie auront un avantage certain sur celles qui refusent encore de faire le saut. Comment l’ajout d’étiquettes à code-barres à votre inventaire permettrait-il à vos employés de gagner du temps ?

Comment fonctionnent les codes-barres ?

Dans cette section, nous explorerons plus en détail le fonctionnement des codes-barres. Les codes-barres sont basés sur un système de codage qui utilise des chiffres, des lettres et des symboles. Chaque combinaison de ces éléments représente une information spécifique.

Le processus de lecture d’un code-barres se fait à l’aide d’un lecteur optique, aussi appelé scanner. Ce dernier émet un rayon laser ou une lumière LED sur le code-barres et détecte les variations dans la réflexion de la lumière.

Une fois que le lecteur a capturé l’image du code-barres, il procède à son analyse grâce à un logiciel spécialisé. Le logiciel interprète les différentes épaisseurs et espacements des lignes présentes dans le code pour traduire l’information encodée.

Les codes linéaires fonctionnent selon le principe du balayage horizontal : le scanner lit chaque ligne du code successivement afin de reconstituer l’ensemble du message codé.

Pour ce qui est des codes 2D, tels que le QR Code ou le DataMatrix, ils utilisent une matrice rectangulaire composée de carrés noirs ou blancs pour stocker les données. La lecture s’effectue en analysant chaque module individuellement.

Pensez à bien noter que les codes-barres nécessitent une certaine qualité d’impression afin d’être correctement scannés par les lecteurs optiques. Des erreurs d’impression peuvent entraîner des difficultés lors de la lecture et rendre ainsi inefficace leur utilisation dans votre entreprise.

Les codes-barres sont un moyen fiable et efficace pour encoder et lire des informations. Ils permettent d’automatiser de nombreuses tâches, notamment la gestion des stocks, le suivi des produits ou encore la traçabilité dans divers secteurs industriels.

Les différentes normes de codes-barres et leur utilisation

Dans cette section, nous allons aborder les différentes normes de codes-barres et leur utilisation. Il existe plusieurs normes de codes-barres couramment utilisées à travers le monde.

La norme EAN-13 est l’une des plus répandues et est généralement utilisée pour les produits vendus au détail. Elle se compose d’un code à 13 chiffres qui identifie un produit spécifique. Le premier groupe de chiffres correspond au pays d’origine du produit, suivi du code fabricant et enfin le numéro de produit proprement dit.

Une autre norme très connue est la norme Code 128. Cette dernière permet d’encoder une grande quantité d’informations dans un espace restreint grâce à un jeu complet de caractères ASCII. Elle est souvent utilisée pour les applications logistiques et industrielles où il faut encoder des données variables telles que des numéros de série ou des dates.

Les codes QR (Quick Response) sont aussi très populaires aujourd’hui grâce à leur capacité à stocker une grande quantité d’informations dans un petit carré. Ils peuvent être facilement scannés par n’importe quel appareil doté d’un lecteur QR Code, comme les smartphones par exemple. Les codes QR sont souvent utilisés dans la publicité, sur les emballages de produits ou encore dans le domaine du marketing digital.

Il existe aussi la norme DataMatrix, similaire aux codes QR mais avec une structure différente composée généralement de carrés noirs ou blancs agencés en forme rectangulaire. La principale différence entre les deux réside dans la capacité du DataMatrix à stocker des informations plus complexes, telles que des données alphanumériques et binaires.

Il faut choisir la norme de code-barres qui convient le mieux à votre entreprise en fonction de vos besoins spécifiques. Assurez-vous aussi d’utiliser un logiciel ou un système compatible avec la norme choisie afin de pouvoir lire et interpréter correctement les codes-barres utilisés dans votre activité professionnelle.