Comment calculer ses droits au chômage en portage salarial ?

135

Tout le monde a aujourd’hui la liberté de créer sa propre entreprise. Il existe pour cela différentes possibilités, c’est-à-dire plusieurs formes juridiques parmi lesquelles on doit choisir celle qui semble la plus appropriée. On peut se faire conseiller à ce sujet, afin d’être certain que l’on fait le bon choix. Ainsi pour certaines activités il est recommandé de créer une SARL ou une SAS, pour d’autres de devenir auto-entrepreneur ou bien de passer par le portage salarial. Dans ce dernier cas, il y a un côté très pratique, surtout si l’on a été salarié toute sa vie. En effet, le portage salarial permet à une personne de travailler à son compte, c’est-à-dire de développer son réseau de clientèle et d’augmenter ainsi son chiffre d’affaire, mais il est lié contractuellement à une société de portage salarial de telle manière qu’il est considéré comme salarié de celle-ci. En clair c’est comme si l’on était employé d’une entreprise, alors que l’on est à son compte. Il y a différents avantages à cela, au nombre desquels il y a bien sûr l’absence de paperasse administratives telles qu’on en a dans les autres formes juridiques, mais aussi les droits au chômage. En effet portage salarial et chômage sont compatibles.

portage salarial et chômage

Lire également : Quel est l’intérêt de domicilier son entreprise

Portage salarial et chômage : les deux vont bien ensemble

Puisque l’on est considéré comme un salarié, pour ce qui concerne la société de portage salariale auprès de laquelle on travaille, on cotise au chômage comme n’importe qui d’autre. Pour que cela puisse fonctionner, lorsque l’on facture son client, c’est en réalité la société de portage qui le fait, puisqu’elle a signé en amont une convention avec ce client, pour lui indiquer que c’est bien telle personne qui fait le travail demandé, mais qu’il est « porté » par elle.  Une fois que ce client règle sa facture à la société de portage, celle-ci prélève le montant des cotisations que n’importe quelle entreprise paye pour ses salariés, afin que ceux-ci cumulent des droits au chômage. Portage salarial et chômage font donc bon ménage. Dès lors, au même titre que quand on est salarié d’une entreprise, on gagne petit à petit des droits auprès de l’assurance chômage auxquels on peut ensuite prétendre, si un jour on cesse son activité et que, de ce fait, on n’est plus lié à la société de portage.

Au chômage après le portage

C’est par le biais d’une rupture conventionnelle, telle que de nombreux salariés la mettent en place avec leur entreprise,  que le contrat qui lie la société de portage et son travailleur indépendant porté prend fin. Portage salarial et chômage, c’est là que tout commence. C’est en effet à partir de ce moment que l’ancien porté peut se tourner vers Pôle Emploi, de manière à déclarer sa cessation d’activité et à demander à avoir droit à des aides comme tout salarié de n’importe quelle entreprise en cas de rupture conventionnelle de contrat. S’il souhaite lancer une nouvelle activité par la suite, ou bien qu’il trouve un emploi dans une société, il va à nouveau cotiser pour le chômage et ses nouveaux droits seront cumulés à ceux qu’il a eus pendant sa période de portage salarial.

A lire également : Comment ne pas se faire virer ?

Portage salarial pour travailler efficacement et en toute sérénité

Le travail en indépendant séduit pour des raisons de liberté et d’autonomie. Cela vous permet, en effet, de gérer votre temps comme il vous convient, sans être sous l’autorité d’un supérieur hiérarchique.

Malgré l’attractivité du travail en indépendant, les avantages sociaux du salariat continuent de séduire : assurance vie, assurance retraite, allocation chômage… Pour en bénéficier tout en conservant votre statut d’indépendant, le portage salarial relève d’une excellente idée. Comment ça marche ?

Portage salarial et indemnités de chômage

Le portage salarial est un système de gestion de travail entre une société de portage salarial, un travailleur indépendant et une ou plusieurs entreprises clientes. Dans le cadre de ce contrat, l’entreprise de portage salarial gère la collaboration entre chaque entreprise clientèle et le travailleur porté. Elle s’occupe aussi de la facturation et de la rémunération du porté et perçoit des commissions à titre de frais de gestion.

Le portage salarial vous permet de profiter de certains avantages du salariat tout en restant travailleur indépendant. Parmi ces avantages, il y a la possibilité de percevoir une indemnité de chômage en cas de cessation de vos activités. Vous pouvez vous informer sur vos droits au chomage avec le portage salarial en consultant un site fiable et fourni sur le portage salarial. Ce type de site vous permet aussi d’en savoir davantage sur les modalités de rupture conventionnelle donnant droit à la perception d’une indemnité de chômage.

Une fois que vous trouvez un nouveau travail en tant qu’indépendant ou en entreprise, la cotisation lors du dernier portage salarial est cumulée avec la nouvelle cotisation.

Portage salarial pour travailler en toute autonomie et dans les meilleures conditions

Le portage salarial permet de travailler avec sérénité et autonomie. Pour ce type de contrat tripartite, vous négociez toujours avec vos entreprises clientèles concernant la nature des tâches à réaliser, les délais de réalisation et le montant des rémunérations.

Une fois les conditions du travail bien établies, l’entreprise de portage salarial avec qui vous collaborez prend les relais et s’occupe de formalités administratives, de la gestion des tâches à réaliser, de la livraison dans les délais et de la facturation.

Grâce au portage salarial, vous pouvez vous concentrer entièrement sur votre travail.Vous n’avez pas à vous soucier de la gestion de paperasses, des opérations comptables… Outre l’allocation chômage, le portage salarial vous fait bénéficier d’une prise en charge santé et prévoyance, d’une assurance retraite, du droit à la formation, de la possibilité de contracter un crédit auprès des banques, etc.  Nous vous invitons suivre le lien suivant pour en savoir davantage.