Quand lancer un nouveau produit ?

11

Cet article contient 10 conseils pratiques pour lancer un nouveau produit…

A voir aussi : Comment rédiger une proposition commerciale efficace ?

Astuce 1 : Ne vous laissez pas abuser par un grand volume de ventes dans la première année…

L’ expérience montre que certains produits ne survivent pas à la fin des campagnes marketing qu’ils soutiennent.

A lire aussi : Comment se faire connaître pour une école ?

Il est donc important de créer un plan de marketing ayant un impact à long terme.

Cela signifie :

  • SEO naturel
  • Créer une liste de prospecte
  • Visibilité sur les réseaux sociaux

ce lien, vous trouverez 102 idées pour trouver des clients. Sous

Astuce 2 : Ne comptez pas trop sur les intentions d’achat des études de marché.

Parfois, nous réalisons une enquête auprès de nos clients, de leur base… et un grand nombre de personnes s’intéressent à votre produit.

Maintenant, une fois le produit introduit, la vente sera décevante…

Les causes sont nombreuses :

  • Les répondants aiment un concept, mais ne l’achètent pas, le besoin n’est pas urgent
  • Le prix pourrait être trop élevé à un moment donné
  • Comment puis-je présenter le produit pas suffisamment gratifiant ?
  • L’ intimé dit « oui » et demande « pourquoi pas » de voir ou de simplement dire sans avoir l’intention d’acheter

Idéalement, en même temps, il est nécessaire de proposer un système de pré-commande afin d’avoir des commandes déjà fixes avant de commencer.

Sinon, vous pouvez utiliser un test publicitaire sur les publicités Facebook, les pages de crowdfunding… comme expliqué dans cet article.

Ce conseil s’applique dans les deux sens : vous devez savoir écouter les études de marché, et parfois, au contraire, faire confiance à vos instincts (par exemple : Sony avec son Walkman, qui était très mauvais B. Notes sur l’étude de marché).

Astuce #3 : Une publicité ou une communication inappropriée peut nuire à votre produit.

Il s’agit de la première publicité à positionner votre produit aux yeux de vos clients.

Il est donc important de traiter cette première fois (vous ne faites qu’une première bonne impression).

Des études Ipsos montrent qu’une mauvaise campagne publicitaire peut réduire le volume des ventes jusqu’à 30% !

Il est nécessaire d’effectuer des tests en amont sur de petits volumes, par exemple, des tests A/B sur des publicités Facebook, une partie de votre clientèle… avec différents noms/prix/slogans/vidéos/…

Astuce 4 : Maintenir votre emballage et vos visuels

Les linears sont chargés de produits, c’est une lutte quotidienne pour rester présent dans la distribution en gros.

Il est donc nécessaire de différencier un maximum de ses concurrents… et aussi de ses propres produits (couleur, forme, taille, Emballage…).

Voici un article avec des emballages particulièrement innovants dans diverses industries.

En outre, vous trouverez ici 200 exemples d’emballages innovants et originaux .

Sur Internet, l’image est encore plus importante, car les gens ne peuvent pas toucher les produits.

Les fiches produits, les photos… deviendront encore plus importantes.

Rappelez-vous que les consommateurs ne peuvent acheter que ce qu’ils peuvent voir !

Voici un article sur les fiches produits pour vous aider avec ce lien.

Astuce #5 : Réfléchissez bien au nom de votre produit. Trop souvent, les noms des produits sont trop longs, trop compliqués ou ne signifient rien.

Si c’est bon, il sera mémorisé et reconnu linéairement, sinon il sera bientôt oublié…

Voici un article avec le méthodologie complète pour trouver une bonne marque, produit ou nom d’entreprise.

Astuce 6 : Mais nous devons différencier intelligemment !

L’ objectif n’est pas d’être complètement différent de vos concurrents, mais de vous distinguer par un grand profit perçu par vos clients.

C’ est ce que nous faisons :

  • Gratuit avec une offre de prix imbattable
  • Michel et Augustin avec des produits pleins d’émotion
  • Uber utilise la mobilité

Ce sont ces énormes avantages différenciants qui déclenchent l’achat et vous différencient vraiment.

Vous pouvez utiliser plusieurs directives pour cela :

  • La méthode de l’océan bleu

  • La méthode de vache
  • pourpre

  • Marketing Judo

Tout d’abord, cependant, vous devez savoir ce que vos clients attendent et quelles exigences ils ont grâce à la méthode Personas.

Astuce #7 : Donnez à votre produit un avantage concurrentiel à long terme.

Si vous ne donnez pas à votre produit un avantage UNIQUE, vous contribuerez à créer un nouveau marché et ne pas installer votre produit comme référence.

Sinon, vous serez expédié à un nouveau participant qui a un clone de votre produit avec un budget marketing beaucoup plus important (p. ex.

Lorsque vous créez un produit supplémentaire dans votre assortiment, assurez-vous de le positionner en mettant en évidence un bénéfice supplémentaire.

Si vous faites cela différemment, répétez un bénéfice existant, risquez de décomposer vos ventes.

Être « plus facile »/« plus pratique »/… ne suggère pas une nouvelle offre.

Astuce #8 : Définissez votre prix avec soin. Lorsque vous définissez votre prix, tenez compte de la valeur perçue par le client, pas seulement du prix de revient ou du prix des concurrents.

En fait, vous pouvez « déformer » le référentiel de prix de votre client en « déformant » votre produit avec des services complémentaires rentables.

Pour cela, vous pouvez prendre notre article « Comment vendre un produit plus cher  » comme exemple.

Cependant, gardez à l’esprit qu’il est TOUJOURS plus facile de baisser les prix que de les augmenter… Alors visez !

Astuce #9 : Il est nécessaire de s’adresser à vos clients et de comprendre leurs motivations.

Plutôt que de dépenser de l’argent sur une publicité générique, il est préférable de reconnaître les motivations de vos clients et leur processus d’achat (prescripteurs, couleurs, Tarification…) et répondez à vos efforts marketing.

Par exemple, vous pouvez créer 10 pages de destination différentes en fonction de vos besoins, objectifs… puis analyser la destination la plus appétissante pour votre annonce (voir cet article sur les pages de destination ).

Astuce 10 : Attendez-vous au développement de votre produit dans les prochaines années.

Il n’est pas nécessaire de créer un plan d’affaires et une route sur 3 ans…

Il est important de penser à des scénarios de « boucliers » et des plans B si votre premier lancement échoue :

  • Ajout d’une innovation lors de la sortie d’un produit concurrent
  • Développement ultérieur du produit en version « légère »

En plus de votre RoadMap, planifiez toujours juste après le début du temps, adaptez votre produit aux premiers ascenseurs clients.

Ces petits La personnalisation vous permet de créer un produit plus efficace et pertinent.

Enfin, n’oubliez pas de créer un plan marketing, même s’il s’agit seulement d’un fichier Excel avec des mesures de planification pour plus de 3 mois, et consultez notre fichier de lancement de produits en 5 parties et plans marketing .

4.2 / 5 ( 6 votes )