Quelles différences entre contrat d’intérim et CDD ?

304

Vous êtes en recherche d’emploi ? Vous ne savez pas quel est le meilleur contrat professionnel à signer selon vos besoins et disponibilités ? Le milieu du travail comporte une législation très complexe. Il est parfois difficile de s’y retrouver et de faire un choix quand on n’en connait pas toutes les subtilités. Beaucoup de personnes ignorent toutes les différences entre contrat d’intérim et CDD, par exemple. Si vous êtes l’une d’elles, obtenez les réponses à vos questions dans cet article.

Contrat d’intérim et CDD : une différence d’employeur

L’une des principales façons de distinguer contrat d’intérim et CDD est de se questionner sur l’employeur. En effet, pour le premier, il s’agira d’une Entreprise de Travail Temporaire (ETT), tandis que le second peut être embauché dans une entreprise, une société ou une association. 

A découvrir également : Top 3 des meilleures trottinettes électriques

Cette différence vient induire une nuance : l’intérimaire effectue des missions alors que la personne en CDD est salariée. De ce fait, il y a une opposition flagrante entre la flexibilité de l’un et de l’autre. D’un côté, faire appel à une agence d’intérim permet de réaliser différentes missions selon nos envies et aptitudes. De l’autre, le Contrat à Durée Déterminée est rédigé pour que la personne remplisse un certain nombre de fonctions. Son objectif n’est pas de vous donner d’autres responsabilités à la fin de celui-ci.

Les modalités contractuelles diffèrent entre un contrat d’intérim et un CDD

S’il y a des obligations des deux côtés, on observe néanmoins des différences fondamentales.

A lire en complément : Ce qu’il faut savoir sur les étiquettes à code-barres

La période d’essai est relativement plus courte pour un contrat d’intérim : 2 à 5 jours contre maximum 1 mois en CDD. Il faut aussi savoir qu’il est beaucoup plus difficile de rompre l’engagement que l’on a en tant que salarié qu’en étant intérimaire. Par ailleurs, il n’est possible d’aménager le terme du contrat qu’en intérim.

Contrat d’intérim et CDD : avantages et inconvénients

Tous les contrats présentent des avantages et des inconvénients. Découvrez ci-dessous une liste des atouts du contrat d’intérim :

  • Une grande flexibilité : choix des missions, aménagements…
  • Un suivi post contrat pour effectuer d’autres emplois
  • Les primes de fin de mission

Concernant les inconvénients d’un intérimaire, on peut noter : 

  • La nécessité d’être proactif pour se voir confier des missions
  • Des emplois parfois trop éloignés de notre domaine de prédilection
  • Un sentiment d’exclusion en fonction des structures pour lesquelles on travaille
  • Un manque de légitimité aux yeux des organismes prêteurs et immobiliers

Le CDD a aussi son lot d’avantages et de contraintes. Pour les premiers, on peut citer : le fait d’être pleinement intégré à l’entreprise, la sécurité de l’emploi à l’instant T, un contrat qui a davantage de poids dans le cadre d’une recherche de logement. Concernant les inconvénients : aucun suivi post emploi, un manque de souplesse dans l’exécution des missions.

Contrat d’intérim : quel est le profil type ?

En France, les intérimaires sont nombreux et ont des situations très différentes.

Certaines personnes choisissent ce mode de fonctionnement par confort : elles apprécient la souplesse des contrats et leurs avantages. D’autres, vont davantage faire appel à une agence d’intérim par défaut. En effet, c’est aussi un bon moyen d’effectuer rapidement des missions lorsque le besoin s’en ressent.

Pour les plus jeunes, c’est également une belle opportunité. Les missions d’intérim s’adaptent généralement très bien avec leurs emplois du temps et c’est l’occasion de s’immiscer dans le monde du travail. Pour les personnes qui sont un peu perdues dans leur orientation professionnelle, c’est aussi une façon de découvrir plein de corps de métiers différents afin de voir ce qui plait ou non.

Vous l’avez compris, le contrat d’intérim et le CDD ont des différences notables. À savoir qu’il est bien plus fréquent de rompre un contrat d’intérim pour un CDD que l’inverse. La raison ? L’intérim est rarement une fin en soi.