Vente de voiture électrique : 5 arguments à connaître

101

L’importance de l’offre de véhicules électriques attire de plus en plus de curieux. En effet, certains viennent en boutique ou sur le site pour voir comment sont ces voitures. Ne laissez pas ce curieux vous échapper. Quelques arguments peuvent le faire changer d’avis et vous acheter une voiture électrique.

Facile et plus confortable à conduire

Certains conducteurs peuvent souligner que la conduite d’une voiture à essence est différente de la conduite d’une voiture électrique. C’est vrai, mais la voiture électrique est beaucoup plus facile et confortable à conduire. Pour la démarrer, un quart de tour suffit. Si votre client est jeune conducteur, rassurez-le : il ne sera jamais calé avec la voiture électrique, car il n’y a pas d’embrayage. Le confort avec cette voiture réside dans son côté silencieux. Pour bien présenter vos modèles de voiture électrique, vous pouvez compter sur le centre d’essai électrique.

A lire en complément : Comment le numéro non surtaxé d’un service client peut-il sauver une entreprise ?

Un large choix de véhicules

Il y a encore quelques années, les fabricants ne proposaient qu’une petite collection de voitures électriques. Aujourd’hui, on a une infinité et dans votre collection, proposez le modèle qui correspond au mieux aux besoins de votre client. Vous pouvez aller jusqu’à lui présenter une voiture électrique avec une belle autonomie. Il pourra ainsi rouler jusqu’à plus de 300 km, ce qui devrait l’intéresser à encore vous écouter.

Lire également : Les rôles du trésorier dans un CSE

Le coût de recharge est nettement inférieur au coût du carburant

Si le client que vous avez en face de vous est venu avec sa voiture à essence, vous pouvez sortir cet argument sur la consommation. Il serait d’ailleurs judicieux d’être vraiment explicite sur ce point pour qu’il soit vraiment convaincu par la voiture électrique.

Sur un trajet de 100 km, une voiture électrique a besoin de près de 10 kWh et une voiture à essence près de cinq litres. Si le client a une voiture électrique, il sortira de son portefeuille 2,5 euros si le coût du kWh est estimé à 0,25 euro. Avec une voiture à essence, ce sera plus cher : il devra payer 7,5 euros si le litre d’essence coûte 1,5 euro. On a là une belle différence et si la personne roule beaucoup, adopter une voiture électrique lui reviendra bien moins cher à l’utilisation.

Moins de dépenses en entretien

Comme vous avez déjà plongé le client dans l’utilisation de la voiture électrique, vous pouvez poursuivre avec cet argument : la voiture électrique demande moins d’entretien. Ceci s’explique par le fait que le moteur électrique est simplifié et qu’il comporte moins de pièces. Le client n’aura pas à penser ni changement de bougies et de filage, ni à la vidange. Il pourra alors faire encore plus d’économies à l’utilisation.

Pour un client qui s’y connaît un peu en voiture électrique, il peut vous poser une question sur la batterie. Cette dernière affiche un prix assez élevé, mais rassurez-le : il n’aura pas à y penser avant une bonne dizaine d’années. Il y a même la possibilité de louer une batterie de voiture électrique.

Participer à la protection de l’environnement

Si vous avez un client soucieux de l’environnement et de l’écologie, ce ne sera pas si compliqué de le convaincre. Sortez votre plus bel argument : « la voiture électrique n’émet aucun polluant dans l’atmosphère ». Oui, elle ne rejette ni CO2, ni particules fines, ni autre élément nocif pour la santé. Si le client remet en cause votre argument, soyez franc. Oui, la voiture électrique peut rejeter une infime quantité de particules, mais celles-ci viennent plus des pneus et des freins.