Architecte : pourquoi engager un expert-comptable et combien cela va vous coûter ?

12

Opter pour le régime de déclaration contrôlée au lieu du régime micro-BNC, savoir quel taux de TVA exactement appliquer, IR ou IS…De nombreux choix stratégiques sont à faire pour l’architecte. L’expert-comptable spécialisé et connaissant parfaitement son domaine est à même de vous guider dans ces choix. Que devez-vous savoir sur ce professionnel de la compta avant de vous engager ?

La comptabilité de l’architecte : une tâche chronophage

La comptabilité n’est jamais une partie de plaisir pour qui que ce soit. Mais si vous êtes un architecte à votre compte, les spécificités de la comptabilité pour un architecte font qu’il s’agit d’un exercice encore plus complexe et qui nécessite beaucoup de temps. Sans parler du fait qu’il s’agit d’une tâche que vous devez faire régulièrement.

A lire en complément : Quel est le rôle d'un comptable ?

Pour un architecte indépendant ou tout un cabinet d’architectes, confier la comptabilité à un expert-comptable permet de se délester de tout ce qui touche la comptabilité et la fiscalité. L’intervention d’un expert-comptable peut être ponctuelle ou à temps plein.

La prise en charge de la gestion comptable de l’architecte par un expert-comptable peut se faire à chaque étape de la carrière de l’architecte ou du cabinet. L’expert-comptable peut intervenir dès les étapes de la création du cabinet d’architecte. Et pour cause, l’architecte a de nombreux choix en ce qui concerne son statut juridique.

A découvrir également : 5 Bonnes raisons de faire appel à des professionnels pour déménager votre piano

Un architecte a besoin d’un expert-comptable spécialisé

Faisant partie des professions réglementées, le métier d’architecte compte un certain nombre de spécificités. Le métier d’architecte est spécifique que ce soit sous son aspect juridique, administratif, comptable ou fiscal. Raison pour laquelle un cabinet d’expertise comptable spécialisé comme Houdard AC – Paris, est plus recommandé qu’un expert-comptable généraliste.

Un architecte peut choisir de se mettre à son compte en tant qu’entreprise individuelle. Il peut choisir le statut EI, EIRL ou encore EURL et relève ainsi du régime micro-BNC. Il peut également choisir le statut d’une société commerciale SAS, SA, SARL ou encore SASU. Choisir ces statuts engendre de nombreuses obligations comptables et fiscales.

Choisir l’un de ces différents statuts ne se fait pas au hasard avant de commencer vos activités d’architecte. De votre choix découle le régime fiscal auquel votre entreprise sera soumise. Jusqu’à une certaine mesure, choisir le statut d’EI pour être soumis à l’impôt sur le revenu peut être avantageux. L’expert-comptable spécialisé en architecture est à même de vous guider dans le choix du meilleur statut juridique pour vos activités.

Combien un expert-comptable coûte-t-il à un architecte ?

Les prestations d’un expert-comptable spécialisé constituent une charge pour l’architecte ou le cabinet d’architecte. Toutefois, il s’agit de dépenses incontournables et essentielles d’autant plus si vos chiffres d’affaires sont importants. A titre indicatif, c’est l’établissement du bilan qui coûte le plus cher. Selon l’expert-comptable cela peut aller de 900 à 3000 euros HT.

Sinon, un expert-comptable spécialisé peut effectuer à votre place la création de votre entreprise d’architecte et la rédaction de vos statuts pour 150 euros. Pour la rédaction d’un bulletin de paie, vous pouvez compter entre 20 et 30 euros. La réalisation d’un prévisionnel d’exploitation peut aller jusqu’à 300 euros.