Le rôle des matériaux isolants modernes dans la construction durable

82

Aujourd’hui, nos besoins évoluent et lors d’un projet de construction, on veut un habitat avec une haute performance énergétique. Les professionnels du BTP s’adaptent et mis à part les grands principes de la construction durable, ils font particulièrement attention au choix des matériaux isolants. En effet, ils privilégient des matériaux isolants plus modernes. Dans cet article, penchons-nous sur l’importance des matériaux isolants modernes.

Rappel sur la construction durable

« Écoconstruction » ou encore « Green Building », la construction durable peut être définie comme un mode de construction assurant au bâti une performance énergétique optimale. Même si elle n’a gagné en popularité que depuis peu, son existence remonte quand même à plus de 50 ans. À l’époque, le principe de la construction durable était de créer un habitat sain.

Lire également : Quel métier pour les hypersensibles ?

Aujourd’hui, ça ne s’arrête pas à la création d’un habitat sain. Pour une construction durable, les professionnels qui concrétisent le projet se doivent de préserver les ressources, de réduire les actions qui peuvent émettre du gaz à effet de serre et de limiter les déchets. Cette construction durable se traduit également par le choix des matériaux sains et efficaces pour garantir la santé et le confort des futurs occupants.

Des matériaux isolants pour la construction durable

Dans le cadre d’une construction durable, on se doit alors de choisir les bons matériaux. On propose des matériaux écologiques, recyclables et/ou recyclés. Ce bon choix doit se poursuivre jusque dans les détails, notamment dans l’isolation. Pour ceci, on peut alors penser à la laine de mouton ou encore à l’ouate de cellulose. Ce sont des matériaux qui cochent les cases, mais il y a d’autres matériaux encore plus écologiques. 

A lire également : Quel est l’intérêt de domicilier son entreprise

Même si on veut profiter d’un confort thermique et acoustique optimal, on doit penser à l’environnement. C’est bien là qu’il faut laisser de côté les isolants classiques au profit d’un matériau isolant plus moderne à faible impact environnemental. C’est le cas par exemple du polystyrène espansé. Ces matériaux modernes garantissent une qualité d’isolation thermique et acoustique du bâti.

Le polystyrène expansé, un isolant performant

On a ici un isolant synthétique moderne qu’on commercialise fréquemment sous forme de panneaux. Les professionnels peuvent vous le répéter : le polystyrène expansé ou le PSE est un excellent isolant thermique. Le saviez-vous ? Ce panneau de PSE est constitué principalement d’air. Ceci dit, son pouvoir isolant est élevé. En effet, l’air, à lui, même fait déjà un bon isolant thermique.

Si on se penche sur les performances thermiques du polystyrène expansé, il affiche une conductivité thermique très faible. On fait référence ici à 0,038 W/m.K pour le polystyrène expansé blanc. À côté des PSE blancs, vous pouvez trouver des PSE gris. Ceux-là sont encore plus performants, car ils ont une conductivité thermique de 0,032 K/m.K.

Le polystyrène expansé, un matériau écologique

Le titre « polystyrène » fait que notre isolant souffre de certaines idées qui ne sont pas toujours vraies. D’ailleurs, on se demande en quoi il est écologique, alors qu’il est obtenu du dérivé du pétrole. Il est bien écologique, car pour sa production, on utilise très peu d’énergie et de ressources.

Il ne faut pas oublier que le PSE est quand même composé de 98% d’air et seulement de 2% de matière. Le polystyrène expansé est 100% recyclable. Il peut être récupéré pour la production de nouveaux panneaux de PSE ou encore d’autres produits en plastique rigide.

Rassurez-vous : même si on brûle le PSE, les fumées émises ne sont pas dangereuses et nocives, si on les compare aux fumées émises par la combustion de certains matériaux. Ceci dit, le polystyrène expansé, peu importe la forme choisie pour isoler une construction durable, représente un bon choix.